Cover

Nova Classics

Chaque jour à 9h15 et 16h, Isadora Dartial ressort les classiques de la discothèque de Radio Nova : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop.

Tous les épisodes

  • 19.10.2020
    15 MB
    06:17
    Cover

    Nova Classic: "The More I get, the More I Want" de Teddy Pendergrass.

    Un morceau qui clôture le premier album du chanteur See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 19.10.2020
    102 MB
    42:45
    Cover

    1992, Ideal J dans les studios de Nova

    Et un bonus en 95... See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 15.10.2020
    13 MB
    05:48
    Cover

    Nova Classic : "Bring U Up" de Romanthony

    que l’on retrouvera sur son dernier disque sorti en 2000 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 07.10.2020
    13 MB
    05:46
    Cover

    Nova Classic : Prince Of Ballard remix : "Hustlin" de Rick Ross

    Tous les vendredis, on ressort des essentiels pour investir la piste de danse, c’est l'heure du Nova Classic. Et notre nova Classic ce soir c’est le remix de Hustlin de Rick Ross par Prince Of Ballard. C'était en 2011, quelque s années après la sortie du premier album de Rick Ross, Port of Miami.Ce morceau a été beaucoup remixé, notamment par Jay-Z et Young Jeezy côté officiel. Mais le flow de Rick Ross inspire aussi Lil Wayne Busta Rhymes, et on trouve même une version avec le rappeur Booba. LE remix qui nous a fait danser sur Nova, nous arrive de la banlieue de Seattle.Prince Of Ballard rend hommage dans son alias à sa ville Ballard, celle des scandinaves venus vivre le rêve américain aux portes de Seattle. Prince Of Ballard s’appelle Kristjan Olsen à la ville, ancien pêcheur devenu à cette période Musicien, DJ remixeur et auteur du blog Armed Snoberry, (traduisez Snobisme armé).Pro de la récup, remixeur façon alchimiste, ses versions de titre de Guicci Man, Mia ou encore de Jay Z pimpe les flows. En reprenant Rick Ross, Prince Of Ballard déclarait s’attaquer au mythe. Un mythe auquel il offre le bon kick.D'ailleurs si vous voulez réviser les pas de danses que vous ferez dans votre salon ou votre chambre, en l'écoutant, vous pourrez vous entrainer en regardant le clip. On en est sûrs, vous allez avoir envie de le réécouter plusieurs fois ce week end : C’est un classique indissociable de Nova. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 29.09.2020
    12 MB
    05:20
    Cover

    Nova Classic : « Come With Me » de Alexkid feat Lissette Alea

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Come With Me » de Alexkid feat Lissette AleaLe classic du jour est hexagonal, on le doit à Alexkid c’est “Come With Me”. Un morceau sorti en 2003 par Alexkid sur le premier label de techno house francais. F Communications de son nom a été fondé au mi-temps des années 90 par Laurent Garnier et Eric Morand et connaît un grand succès à l’international. F Com, comme l’appelle les initiés, sort les premiers maxis d’Alexkid à la fin des années 90 puis ses premiers disques.Le morceau que l’on écoute aujourd’hui est l’un des grands succès du Dj, producteur et multi-instrumentiste parisien. Il paraît sur son deuxième disque “Mint” album sur lequel on retrouve en guest-star, le trompettiste américain Jon Hassell, figure éminemment respectée par les musiciens de tous bords mais aussi ReadyMade Fc, ou encore Jean-Philippe Rykiel. Minimaliste et pop, “Come With me” est taillé pour les dancefloors. Porté, par la chanteuse cubaine Lissette Alea, future voix de Nouvelle Vague, ce come With Me, vous allez l’entendre , a bien résisté à l’épreuve du temps. C'était il y a 17 ans, c’est notre nova Classic ce vendredi, Come With Me. Visuel © Visuel « Come With Me » Alexkid ft Lissette Alea See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 29.09.2020
    14 MB
    05:53
    Cover

    Nova Classics : « Deep Inside » de Hardrive

    Vendredi oblige, ce sont les classiques de dancefloors qui sont à l’honneur. Celui du jour s'appelle « Deep Inside ». Il est signé Hardrive, l’un des nombreux alias de Little Louie Vega, qui avec Kenny Dope Gonzalez, forme le duo Masters at Work.Hardrive, c’est aussi le nom que le duo donne à un EP sorti en 1993. Le principe est simple : à chacun sa face et sur celle de Little Louie Vega, c’est le morceau « Deep Inside » qui apparaît. Les deux DJ et producteurs se sont rencontrés quelques années plus tôt par l'intermédiaire de Todd Terry. Très vite, ils se sont mis à composer de la house à leur sauce dans le Battery studio,C’est là qu’est né le premier disque du duo, The Album, mais aussi cet EP, Hardrive, qui sort sur le label Strictly Rhythm.Pour rappel, ce label a sorti des titres devenus des grands classiques de la house music. Lil Louis, Todd Terry ou Armand Van Helden : tous ont sorti des maxis chez eux. Sur Deep Inside, Louie Vega invite Barbara Tucker. Formée au chant à l'église, choriste pour George Clinton et plus tard Dee Lite, Barbara Tucker sera celle qui, à l’instar de « La India », accompagnera le duo sur de nombreux hits des Masters at Work. Sur Radio Nova, au début des années 90, ce morceau tourne en boucle. Trente ans plus tard, on ne boude pas notre plaisir à danser sur ce classique essentiel. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    10 MB
    04:23
    Cover

    Nova Classic : « Hold It Down » de The Quantic Soul Orchestra

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Hold It Down » de The Quantic Soul Orchestra. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:58
    Cover

    Nova Classic : « The Back Stabbers » de The Professionals

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « The Back Stabbers » de The Professionals. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:08
    Cover

    Nova Classic : « Hold Your Eyes » de Sugar Ray

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Hold Your Eyes » de Sugar Ray. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:07
    Cover

    Nova Classic : « Pussy » de Brazilian Girls

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Pussy » de Brazilian Girls. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    14 MB
    06:04
    Cover

    Nova Classic : « Timecode » de Justus Köhncke

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Timecode » de Justus Köhncke. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:45
    Cover

    Nova Classic : « Crying Time » de Monguito Santamaria

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Crying Time » de Monguito Santamaria. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    15 MB
    06:30
    Cover

    Nova Classic : « Mpenzi Nakukanya » de Nuta Jazz Band

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Mpenzi Nakukanya » de Nuta Jazz Band. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    16 MB
    06:59
    Cover

    Nova Classic : « No Rhyme No Reason (ft. Jackson Sloan) » de LTJ X-Perience

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « No Rhyme No Reason (ft. Jackson Sloan) » de LTJ X-Perience. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:46
    Cover

    Nova Classic : « Sway » de Rosemary Clooney & Perez Prado

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Sway » de Rosemary Clooney & Perez Prado. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    14 MB
    05:50
    Cover

    Nova Classic : « Holy Are You » de The Electric Prunes

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Holy Are You » de The Electric Prunes. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    15 MB
    06:21
    Cover

    Nova Classic : « The 6th Sense » de Common

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « The 6th Sense » de Common. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    9 MB
    03:56
    Cover

    Nova Classic : « Get Out My Life Woman » de Lee Dorsey

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Get Out My Life Woman » de Lee Dorsey. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    14 MB
    05:57
    Cover

    Nova Classic : « Man O To » de NU

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Man O To » de NU. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    10 MB
    04:32
    Cover

    Nova Classic : « Forgive Them Lord » de B.B. Seaton

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Forgive Them Lord » de B.B. Seaton. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    13 MB
    05:32
    Cover

    Nova Classic : « Nature Boy » de George Benson

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Nature Boy » de George Benson. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    14 MB
    06:07
    Cover

    Nova Classic : « Look After Me » de Hot Chip

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Look After Me » de Hot Chip. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    13 MB
    05:48
    Cover

    Nova Classic : « Won't You Open Up Your Senses » d'Horace Silver (4 Hero Remix)

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Won't You Open Up Your Senses » d'Horace Silver (4 Hero Remix). See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    13 MB
    05:45
    Cover

    Nova Classic : « Telantena Zaré » d'Alèmayèhu Eshèté

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Telantena Zaré » d'Alèmayèhu Eshèté. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    9 MB
    04:00
    Cover

    Nova Classic : « Riot Radio » de The Dead 60's

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Riot Radio » de The Dead 60's. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    13 MB
    05:49
    Cover

    Nova Classic : « Fight The Power » de Public Enemy

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Fight The Power » de Public Enemy. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:23
    Cover

    Nova Classic : « Touching The President » de Tall T & The Touchers

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Touching The President » de Tall T & The Touchers. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:03
    Cover

    Nova Classic : « Liquid Swords » de GZA feat. RZA

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Liquid Swords » de GZA feat. RZA. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    9 MB
    03:58
    Cover

    Nova Classic : « Unattainable » de Little Joy

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Unattainable » de Little Joy. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    13 MB
    05:35
    Cover

    Nova Classic : « Le Twenty-Two Bar » de Dominique A

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Le Twenty-Two Bar » de Dominique A. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:13
    Cover

    Nova Classic : « Funky Worm » des Ohio Players

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Funky Worm » des Ohio Players. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:58
    Cover

    Nova Classic : « Man I Used To Be » de K-os

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Man I Used To Be » de K-os. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:54
    Cover

    Nova Classic : « Police and Thieves » de Junior Murvin

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Police and Thieves » de Junior Murvin. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:02
    Cover

    Nova Classic : « Brother » de Victor Davies

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Brother » de Victor Davies. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:56
    Cover

    Nova Classic : « Yip Roc Heresy » de Slim Gaillard

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Yip Roc Heresy » de Slim Gaillard. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:36
    Cover

    Nova Classic : « Equality » d'Afu-Ra ft. Ky-Mani Marley

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Equality » d'Afu-Ra ft. Ky-Mani Marley. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:03
    Cover

    Nova Classic : « Tired Games » de MJ Cole

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Tired Games » de MJ Cole. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:19
    Cover

    Nova Classic : « Clean Up Woman » de Betty Wright

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Clean Up Woman » de Betty Wright. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:11
    Cover

    Nova Classic : « Au Quatrième Top » d'Irène de Trébert

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Au Quatrième Top » d'Irène de Trébert. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:08
    Cover

    Nova Classic : « Wait a Minute » de Ty

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Wait a Minute » de Ty. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    14 MB
    05:54
    Cover

    Nova Classic : « The World Is Yours » de Nas

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « The World Is Yours » de Nas. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:37
    Cover

    Nova Classic : « My Boy Lollipop » de Millie Small

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « My Boy Lollipop » de Millie Small.Aujourd’hui, c’est un hommage à une artiste qui nous a quitté hier. Une artiste méconnue mais qui a pourtant changé l’histoire de la musique jamaïcaine avec un unique morceau : « My Boy Lollipop » de Millie Small.Le principe d’un classique c'est qu'il s'agit d'un morceau que tout le monde connait, sur lequel tout le monde a dansé, sans forcement savoir ce que c’est. Un classique c’est aussi parfois, un morceau qui change l’histoire de la musique.Flash Back : nous sommes en 1960 à Montego Bay en Jamaïque. Une jeune inconnue répondant au nom de Millicent Dolly May Small qui deviendra plus tard Millie Small, gagne un concours de chant pour lequel elle reçoit la somme de 10 schillings soit quelques centimes.Forte d’une petite reconnaissance locale, Millie Small, âgé de 12 ans et demi, produits quelques morceaux qui feront le tour de l’ile produit par Sir Cosxone - fondateur du label Studio One -. Non loin de là, de l’autre côté de l’ile, un jeune homme prénommé Chris Blackwell, âgé d’une vingtaine d’année, vient alors de monter, grâce au 10 000 dollars avancé par ses parents, une maisons de disques encore inconnue : Island Records. Il cherche partout dans son ile d’adoption le premier artiste qui lui permettra de devenir le haut-parleur de la musique jamaïcaine qu’il porte en amour. À cette époque, le calypso, le boogie, le rythme and blues, font danser la Jamaïque.Et c’est le premier éclair de génie de Chis Blackwell. En 1962, il convainc Sir Coxsone de prendre Millie Small sous son aile. Il l’emmène promouvoir Island Records de l’autre côté du monde, en Angleterre. Puis, c’est le deuxième éclair : Blackwell fait reprendre à Millie Small une chanson de Barbie Gaye, chanteuse américaine enregistrée quelques années auparavant : « My Boy Lollipop ». La voix enfantine, haut perché, mais surtout aussi souriante que la Jamaïque, associé à un rythme dansant, joyeux 4/4 propulse la reprise de Millie Small directement numéro 1 des charts devant Les Beatles.Le son de la Jamaïque est enfin sorti de son île. Le SKA est né, et depuis, la planète danse dessus. « My Boy Lollipop » est encore aujourd’hui le disque le plus vendu de l’histoire catégorie Reggae/Ska.Visuel © Getty Images / Bettmann See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    15 MB
    06:20
    Cover

    « Every Season », un hommage à Tony Allen

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Every Season » de Tony Allen. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    12 MB
    05:23
    Cover

    Nova Classic : « Sabali » d'Amadou & Mariam

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Sabali » d'Amadou & Mariam. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    16 MB
    06:52
    Cover

    Nova Classic : « Pusherman » de Curtis Mayfield

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Pusherman » de Curtis Mayfield.Notre Nova Classic du jour est aussi un classique de blaxploitation : il s'agit de « Pusherman » de Curtis Mayfield. Curtis qui refait son apparition dans les Nova Classics tant le compositeur de Chicago est à lui seul un classique de la soul musique, genre musical cher au 101.5.Sur nos ondes, près d’une trentaine de ses morceaux ont été joués, de « Superfly » à « The Making Of You », en passant par « Right On For The Darkness » ou encore des morceaux de son premier groupe The Impressions. Une formation qu’il a intégré à l'âge de 14 ans et avec laquelle il affirmera non seulement sa sublime voix mais une écriture extrêmement militante. Avec ce premier groupe, il signe des titres qui deviendront des hymnes pour les Black Panthers et plus tôt, pour le mouvement des droits civiques aux États-Unis. Une plume consciente qu’il garde affutée, et lorsque dans les années 70, il signe la B.O du film de blaxploitation Superfly, son discours reste tout aussi militant.On est en 1972 quand sort ce film de Gordon Parks Jr. et Curtis profite de la B.O pour en faire un album concept, qui dénonce cette fois la vie dans les ghettos noirs de Harlem. Comme chez Gil Scott Heron, les addictions sont mises en lumière et Curtis n'hésite pas à tacler les dealers qu'il considère comme les nouveaux esclavagistes…Le chanteur et musicien de Chicago est résolument celui qui a ouvert la voie à des artistes comme Stevie Wonder ou Marvin Gaye d’une écriture plus militante, plus en phase avec les combats de l'époque.Notre Nova Classic aujourd'hui justement c'est « Pusherman », le dealer et vous l’entendez encore sur ce morceau : son goût pour une soul percussive, dans les sons et dans les mots.Visuel © Getty Images / Richard E. Aaron See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    18 MB
    07:34
    Cover

    Nova Classic : « C'est donc ça nos vies » d'IAM

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « C'est donc ça nos vies » d'IAM.Aujourd’hui, nous fêtons un classique parmi d’autres classiques, le tout au sein de l’une des bandes-originales les plus mythiques du rap français. Nous sommes en 1997, la BO est celle de Ma 6-T va crack-er et le classique : « C’est donc ça nos vies » d’IAM.Flash-back du côté de Meaux - Cité Beauval -, décor vivant et réaliste du film de Jean-François Richet mettant en scène de manière brut, une vie d’adolescent en banlieue. Non loin de là, les deux frères Kourtzer, Fabien et Mike, s’apprêtent à mettre en son le film de leur pote Richet avec une BO qui comptera l’un des plus beaux castings de l’époque : Assassin, 2 Bal 2 Neg, Passi, Stomy, Menelik, X-Men KRS-One... mais aussi IAM.Chaque instrumentale préparée par le duo est pensé, réfléchie, destinée non seulement, à habiller certaines scènes du film mais aussi à des artistes choisis.Et c’est donc sur la base d’un sample du titre « Benjamin » des McCann que les deux frères vont produire une instrumentale qui restera à jamais graver dans la mémoire des amateurs de rap français. Une production mélancolique, lente, sur lequel le sample de piano vient se fracasser sur un beat sec et aussi puissant que le film de Richet. Elle habillera par ailleurs la célèbre scène de fusillades, peut-être l’une des plus longues du cinéma français.Il était entendu, évident que cette instru ne pouvait coller qu’à un seul groupe, celui contant le réel comme personne, photographiant avec les mots, le quotidien d’une cité de France en 1997 et malheureusement encore aujourd’hui : les Marseillais d’IAM.Sur ce titre, c'est l’une des rares fois où IAM devint trio en la personne d’Akhenaton, Shurik’n et Freeman. « C’est donc ça nos vies », morceau fataliste, sublimé par la plume vive & juste des trois Marseillais, sur lequel chaque couplet et chaque refrain se termine de manière obsessionnelle par la question « C’est donc ça nos vies ? »En ces temps, où nos regards sont naturellement tournés vers une situation inédite nationale, n’oublions pas qu’en périphérie de nos villes, en ce moment même, ce texte d’IAM et de tant d’autres, raisonne plus que jamais d’actualité.Visuel © Getty Images / Eric Fougere See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    16 MB
    06:58
    Cover

    Nova Classic : « Construção » de Chico Buarque

    « Construção », le chef-d'œuvre poétique et contestataire de Chico Buarque.Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Construção » de Chico Buarque.Notre classique du jour est l’un des morceaux les plus forts, les plus emblématiques de la musique populaire brésilienne. Une chanson devenue, à sa parution en 1971, allégorie de l’oppression de la dictature militaire sur le peuple. Son auteur, c’est Chico Buarque, figure du MPB, la musica popular brasileira née dans le sillage de la bossa nova. Au début des années 1970, Buarque est déjà dans le viseur du pouvoir. Après un long exil en Europe, il revient au pays pour y enregistrer son album le plus ambitieux, le plus politique aussi : Construção, où l’on trouve la chanson du même titre, morceau-fleuve qui condense toute l’indignation de l’artiste dans un brassage provocateur de rythmes afro-brésiliens et d’orchestrations symphoniques.Construção, ça veut dire « construction », et le mot est à prendre dans plusieurs sens. Il y a d'abord celle du bâtiment au centre de l’histoire, et par extension la construction de tout le Brésil moderne. Celui symbolisé par Brasilia, capitale alors fraîchement créée de toutes pièces par l’architecte Niemeyer et devenue siège de la dictature. Il est, aussi, question de la construction de la chanson elle-même, entièrement écrite en alexandrins et dont la composition est résolument — elle aussi — innovante. L’histoire est simple. Un ouvrier en bâtiment se réveille, embrasse sa femme et ses enfants, traverse la rue, va travailler, déjeune, puis se jette du toit, créant un bouchon au milieu de la route où il s’écrase. Chico Buarque nous fait ensuite revivre cette même journée, encore et encore comme un supplice de Tantale, mais en intervertissant à chaque fois la fin des phrases pour en transformer le sens. Ce qui pourrait être un simple fait divers devient, par ce procédé stylistique, allégorie poétique de l’absurdité d’un système qui écrase l’homme au nom de la modernité. Le tout dans un crescendo apocalyptique de chœurs masculins, de cuivres et de cordes tranchantes orchestrés par le grand Rogerio Duprat (l’arrangeur des tropicalistes), qui fait de ce Construção un chef-d'œuvre d’inventivité et d'emphase. Un titre d’ailleurs élu meilleure chanson brésilienne de tous les temps par l’édition nationale du magazine Rolling Stone, et dont le propos demeure tout aussi actuel aujourd'hui. Visuel © Getty Images / Frans Schellekens See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    11 MB
    04:49
    Cover

    Nova Classic : « Cape Cod Kwassa Kwassa » de Vampire Weekend

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Cape Cod Kwassa Kwassa » de Vampire Weekend.Nous vous proposons un voyage qui part de New York, mais qui est infusé par toute la sono mondiale. Le Nova Classic du jour raconte comment en 2008, un groupe vraiment bon chic bon genre a réussi à faire danser le monde entier. Ce groupe, c’est Vampire Weekend. Nous sommes donc en 2008, et dès le mois de janvier, un groupe inconnu au bataillon sort son tout premier album : Vampire Weekend. Vampire Weekend, c’est d’abord un style, une esthétique, qu’on appelle le Preppy. Il s'agit d'un groupe mené par Ezra Koenig, un étudiant à l’université de Columbia, à New York, une des universités les plus prestigieuses du pays. Columbia fait partie de l’Ivy League, c’est-à-dire le regroupement des universités des élites de la côte est des Etats-Unis. Dans ces universités, c’est la classe blanche supérieure qui est représentée, et leur style vestimentaire, leur mode à eux, sont des marques de sport de luxe, les polos, les pantalons de golf. C’est ça qu’on appelle le style Preppy. Sur le papier, nous ne sommes donc pas vraiment fan de ce que dégage Vampire Weekend, mais ces gamins-là sont curieux et ils ont un truc en plus. Et c’est le morceau « Cape Cod Kwassa Kwassa » qui a achevé de convaincre Nova. Un morceau qui est à l’origine, une nouvelle qu’Ezra Koenig a écrit en 2005 lors d’une escale à Londres en direction de l’Inde. Un voyage qui l’a fait réfléchir sur les liens entre le colonialisme et la culture Preppy. Le Kwassa Kwassa du titre fait ainsi référence à un rythme qui vient du Congo. Trois ans plus tard, elle devient le titre de ce tube qui lie les élites de New York à des rythmes dansants.« Cape Cod Kwassa Kwassa » de Vampire Weekend, c'est notre Nova Classic du jour.Visuel © Getty Images / Mick Hutson See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    10 MB
    04:32
    Cover

    Nova Classic : « La Verdolaga » de P18

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « La Verdolaga » de P18.Ce Nova Classic nous replonge au cœur de l’été 1999 avec ce chant colombien revisité des anciens de la Mano Negra : c’est « La Verdolaga » par P18.Si Manu Chao a tracé sa route en solo et connaît un succès mondial avec son disque Clandestino en 1998, d’autres membres de la Mano flirte aussi avec le continent Sud américain. C’est le cas de Thomas Darnal, ex-clavier de la Mano qui, lors d'une escale de la tournée Cargo 92 du groupe à Cuba, pose les bases avec le trompettiste Barbaro Teuntor, de ce qui deviendra P18. Comme Paris 18 où se trouve la cave où le groupe répète.Tom embarque dans l’aventure des musiciens cubains et deux anciens de la Mano : le guitariste Daniel Jamet et Napo Romero. Deux albums nourris de voyages à Cuba et à Chiapas au Mexique sortent coup sur coup. Le titre d'aujourd'hui, sortira sur Urban Cuban et pour le coup, n’est ni mexicain ni cubain puisqu’il s’agit d’une reprise d’un célèbre morceau colombien chanté par Toto La Momposina, grande ambassadrice de la musique traditionnelle colombienne depuis les années 80.Une ode au pourpier, plante médicinale et comestible que l’on appelle en espagnol La Verdolaga. Un chant d’observation du vivant mais aussi d'encouragement puisque le son des tambours fait pousser la plante. Un chant qui a une résonance toute particulière dans cette période disons, propice à la prise de conscience du vivant qui nous entoure. On s’ancre donc dans le sol et on chante le vivant avec cette reprise signée P18, « La Verdolaga », c'est notre Nova Classic du jour.Visuel © Couverture « La Verdolaga » de P18. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.09.2020
    17 MB
    07:27
    Cover

    Nova Classic : « Ya Rayah » d'Emil Zrihan et l'Orchestre Andalou d'Israël

    Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Ya Rayah » d'Emil Zrihan et l'Orchestre Andalou d'Israël.Vous avez tous dansé sur « Ya Rayah », le tube du regretté Rachid Taha, reprise à succès d’un morceau créé au début des années 70 par le chanteur et joueur de mandole Dahmane el Harrachi.« Ya Rayah » est un grand classique des chansons de l’exil, celui des travailleurs algériens qui vinrent travailler en France pendant les Trente Glorieuses, et au delà l’hymne nostalgique des immigrés, que son auteur Dahmane El Harrachi sut évoquer sur une musique chaâbi.Parmi les nombreuses reprises de cette chanson, le Nova Classic d'aujourd’hui est la version habitée par un contre-ténor exceptionnel : Emil Zrihan. Surnommé le rossignol du Maroc, il est né à Rabat et est parti s’installer en Israël avec sa famille à l’âge neuf ans. À treize ans, il chantait déjà dans la principale synagogue d’Ashkelon et tout au long de sa carrière, Emil Zrihan a interprété les musiques arabes andalouses issues de la coexistence des chrétiens, des musulmans et des juifs, avant que ces derniers ne soient expulsés d’Espagne et ne s’installent en Afrique du nord à la fin de la Reconquista chrétienne du XVe siècle. Emil a donc baigné dans une riche culture composée de chants liturgiques juifs, des improvisations poétiques du mawal marocain et même du flamenco comment en témoignait son album Ashkelon paru sur le label allemand Piranha en 1998. Un an plus tard, il donnait un concert historique à Jaffa avec l’Orchestre Andalou d’Israël composé d'artistes d’origines et de confessions religieuses diverses : des arabes, des séfarades, des ashkénazes, ensemble. Une réunion symbolique d’une pure beauté.Ce « Ya Rayah » figure sur le disque Maghreb 1 sorti sur le label israélien Magda Records et dans le coffret CD des 25 ans de Nova. Bonne écoute !Visuel © Facebook d'Emil Zrihan See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus