Cover

Tout Sexplique

Tout Sexplique est le podcast de 20 Minutes qui parle d’intimité, de sexualité et de société. Dans ces épisodes, on parle de corps, de relations, on pose de grandes et de petites questions. La journaliste de 20 Minutes Anne-Laetitia Béraud chaque semaine reçoit une personnalité, un témoin, un ou une professionnelle du monde de la santé ou des artistes pour expliquer un fait ou poser leur regard sur la sexualité.Pour nous contacter : [email protected]

Tous les épisodes

  • 19.02.2021
    13 MB
    15:41
    Cover

    Corps tatoué, corps de désir, avec David Le Breton, sociologue et anthropologue

    Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! » et notre rendez-vous du vendredi « Tout Sexplique ». Dans cet épisode, on évoque les corps tatoués, corps de désirs.Pratique ancestrale dans les sociétés dites traditionnelles, en Orient, en Afrique et en Océanie, le tatouage a, en Occident, longtemps été la marque des marges avant de devenir un ornement corporel partagé. En affichant des signes d’identité sur son corps, on renforce le sentiment de soi et l’on renforce le regard des autres sur soi.Comment ce corps tatoué, lieu d’affirmation de soi, est un corps érotisé ? Quel regard porté sur ces traces indélébiles, cachées ou dévoilées ? Quel désir sur ce corps tatoué masculin ou féminin ? Pourquoi porter un dessin érotique, voire pornographique dans sa chair ?Virilisation des corpsPour répondre dans cet épisode, David Le Breton*, sociologue et anthropologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg, auteur de plusieurs ouvrages sur le tatouage, dont Signes d’identité. Tatouages, piercings et autres marques corporelles (éditions Métailié, 2002).David Le Breton revient sur les origines immémoriales du tatouage, aux multiples sens, avant d’évoquer le tatouage en Occident à la fin du XVIIIe puis au XIXe siècle. « D’emblée, il y a une érotisation des corps dans une dimension populaire, car ce sont les marins qui diffusent [le phénomène] dans les cabarets », « suivis par les populations marginales dans un premier temps », rappelle l’anthropologue. « Le tatouage va être très vite associé à une virilisation des corps car à l’époque, le tatouage fait très mal », ajoute-t-il.Au XXe siècle, la popularisation de ces ornements corporels intervient dans les années 1970. « Le tatouage devient un phénomène culturel » d’abord aux Etats-Unis avant de gagner l’Europe, rappelle David Le Breton.Zone érotisée du corpsA propos de ce corps rendu désirable par le motif, le sociologue souligne que « le corps tatoué cristallise une zone érotique dans le corps, un lieu où l’on aime être caressé, embrassé ». « Il y a une espèce de narcissisation de cette partie qui se détache de l’ensemble du corps et qui est éminemment érotisée, d’abord pour la personne elle-même, mais aussi pour les partenaires », ajoute-t-il. « Il y a un jeu du caché et du montré », une entrée en matière dans le jeu de la séduction, remarque le professeur.Depuis quand l’érotisation des corps tatoués ? A quel moment, en Occident, le corps tatoué est devenu corps de désir ? Quel regard sur le corps tatoué masculin et féminin ? Quelles significations au tatouage érotique, ou pornographique ? Le regard sur le corps tatoué, objet de désir, peut-il évoluer dans les prochaines années et décennies ? Ce sont les questions de cet entretien. Bonnes écoutes!* Auteur, aussi, de Le tatouage ou la signature de soi (Casimiro, 2014), et sur les scarifications : La peau et la trace. Sur les blessures de soi (éditions Métailié, 2003)Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg... See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 12.02.2021
    13 MB
    16:17
    Cover

    Une histoire des fesses, avec la philosophe Dominique Paquet et le chirurgien Jacques Ohana

    Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! » et notre rendez-vous du vendredi « Tout Sexplique ». Dans cet épisode, on évoque les fesses.Bombées, carrées, en goutte d’huile, plates, grosses, pommelées, flasques, on ne les voit pas très bien, on use de miroirs pour les apercevoir… Les fesses. Peut-être constituent-elles la partie de votre anatomie la plus subversive. « La patrie, l’honneur, la liberté, il n’y a rien : l’univers tourne autour d’une paire de fesses » dira Jean-Paul Sartre.Le postérieur, objet d’études au carrefour des disciplinesRegardées, célébrées, sexualisées, honnies, modifiées, les fesses sont un objet d’études au carrefour de l’anthropologie, l’histoire de l’art, l’histoire des codes esthétiques, l’érotisme, la sociologie, les rapports Nord-Sud, l’économie.Des fesses des statues de héros grecs, au postérieur cambré de Brigitte Bardot ou l'héroïne de jeux vidéo Lara Croft en passant par le popotin de Michel Polnareff ou du mannequin Baptiste Giabiconi, le sujet est large. Ainsi, il fallait deux invités dans cet épisode : La philosophe Dominique Paquet, spécialiste du corps, dont le dernier ouvrage est Les grands textes de la beauté ( Institut français de la mode, 2020) et le chirurgien plasticien Jacques Ohana, qui publie La diagonale du corps ( Cherche-Midi, 29 euros).Télescopage de normes esthétiquesQue représentent les fesses chez les humains ? Quelle place pour les fesses dans l’histoire de l’art ? Quelles normes esthétiques divergentes dans le sud et le nord de l’Europe au Moyen-Age ? Quel télescopage des codes de la beauté divergents aujourd’hui entre le Nord et des pays d’Amérique du Sud et d’Afrique, comme le souligne le sociologue Jean-Claude Kaufmann dans La guerre des fesses (2013)? Quelle évolution des techniques de modification des fesses introduites par la chirurgie ? Pour quels buts ? Quels risques à ces opérations ? Ce sont quelques-unes des questions de cet entretien...Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 05.02.2021
    6 MB
    07:33
    Cover

    Quand le pénis est malade, avec le médecin Michel Lenois

    Bienvenue dans notre podcast « Tout Sexplique », où l'on parle intimité et société. Dans ce nouvel épisode, on évoque le « sucre d’orge », l'« anguille de calcif », le « robinet d’amour »... Oui, le pénis.Petit ou grand, virant à gauche ou à droite, fort et fragile, votre sexe connaît une vie plutôt folle. Parfois survient la douleur, une couleur bizarre, un écoulement. Que se passe-t-il ? On échange sur les infections et maladies du pénis avec le médecin Michel Lenois, qui a publié Le zizi, vous saurez tout sur cet organe mal connu ! ( Mango, 16,95 euros).Un ouvrage sur le sexe bien loin du manuel de pathologie, où l’on découvre, notamment, des anecdotes sur les verges du monde, les raisons de garder son « cigare à moustache » loin du soleil… Ou découvrir les habits du pénis, comme le « willy warmer », un étui tricoté à enfiler sous un kilt…Quelles sont les infections les plus communes ?Dans cet épisode, le médecin Michel Lenois évoque les urétrites, quand l’urètre, le conduit qui sert à évacuer l’urine et le sperme, est infecté par des germes, en particulier des germes sexuellement transmissibles. Il évoque les infections à gonocoques (la « chaude-pisse »), douloureuses à la miction, qui provoquent un écoulement.Le médecin revient aussi sur les infections à la bactérie chlamydia, aux germes mycoplasmes. Toutes ces infections peuvent être soignées, rappelle le docteur, insistant sur le traitement à donner à la partenaire qui peut être contaminée, sans symptômes visibles.L’herpès et les mycosesMichel Lenois échange aussi sur l’herpès génital, douloureux, qui provoque des petites vésicules, et « qui peut être très invalidant », souligne-t-il. « Le problème, ce sont les poussées qui se font par la suite », rappelle le docteur, puisque l’herpès ne peut s’éradiquer.La médaille de bronze des bobos du zizi revient aux mycoses du gland, qui se caractérisent par « un enduit blanchâtre sur le gland ». Là encore, il faut traiter la partenaire qui peut être contaminée, sans symptômes visibles. Le docteur souligne enfin l’importance du préservatif pour éviter les co-infections et maladies sexuellement transmissibles, comme le HIV. Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 29.01.2021
    7 MB
    08:51
    Cover

    Le blanchiment des zones intimes, avec la dermatologue Isabelle Gallay

    Bienvenue dans notre podcast « Tout Sexplique ». Dans ce nouvel épisode, on va évoquer le blanchiment de la peau des parties intimes.Avant d’échanger avec Isabelle Gallay, dermotologue vice-présidente du syndicat national de dermatologie vénérologie (SNVD) à propos des produits, des techniques et des risques, posons un cadre sur cette recherche du blanchiment, de l’éclaircissement de la peau humaine.Ces pratiques remontent au moins à l’Antiquité occidentale. La blancheur de la peau est perçue comme un signe d’aristocratie. En Europe, jusqu’au XXe siècle et la mode du bronzage, la peau hâlée est considérée négativement, car elle renvoie aux personnes qui travaillent dehors, sous le soleil.Cette question de l’éclaircissement de la peau fait intervenir fait culturel, identitaire, normes esthétiques mondialisées, domination de l’Occident vs les Sud, racisme... Plusieurs ouvrages et communications sur la peau ont été écrits par Jean Baudrillard, Céline Emeriau, Gilles Boëtsch, Catherine Lanoë. De nombreux reportages et documentaires ont été aussi réalisés, comme celui de Olivier Enogo, « Blanchir, une affaire pas très claire ».Par ailleurs, cette recherche de l’éclaircissement de la peau ne touche pas seulement les parties visibles. Alors que la mélanine, le pigment naturel de la peau, est plus concentré sur les parties génitales et les mamelons, certaines personnes recherchent dans ces zones une blancheur et une uniformité du teint. C’est d'ailleurs une norme dans la pornographie, qui rappelons-le, n’est pas la réalité. A.-L.B.Crédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 22.01.2021
    12 MB
    14:58
    Cover

    Le clitoris, alpha et oméga de la sexualité féminine ? Avec la gynéco Laura Berlingo

    Dans ce nouvel épisode du podcast « Tout Sexplique », on parle du clitoris, organe érogène de l'appareil génital féminin, avec Laura Berlingo, gynécologue obstétricienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Engagée dans les questions d’éducation sexuelle, la gynécologue, que l’on retrouve sur les réseaux sociaux Twitter et YouTube, publie Une sexualité à soi, libérée des normes (Les Arènes, 18,90 euros).Laura Berlingo revient sur l’histoire de l’éducation sexuelle populaire, à savoir l’acquisition des savoirs liés à la sexualité, « avec l’ambition de connaître notre corps, d’exercer notre consentement, d’énoncer notre désir, de rechercher notre plaisir », et vivre une « sexualité sans injonction ».Quelle place le clitoris a-t-il dans la sexualité féminine ? Longtemps oublié des manuels scolaires et universitaires, réduit « à un bouton au-dessus de l’urètre » Laura Berlingo revient sur la (re) découverte de cet organe par les féministes, la chercheuse Odile Fillod et la gynécologue Odile Buisson au milieu des années 2010. Elle revient sur l’importance de la connaissance de l’anatomie et la physiologie humaine, féminine et masculine, source de pouvoir.Laura Berlingo rappelle aussi dans cet épisode l’importance des réseaux sociaux dans les campagnes de sensibilisation à cet organe féminin, avec des comptes @itsnotabretzel ou encore @gangduclito sur Instagram.Dans cet épisode, on s’interroge aussi : Le clitoris représente-t-il l’alpha et l’oméga du corps féminin et de la sexualité féminine ? Laura Berlingo appelle à rester attentif à « ne pas céder à la dérive du "tout clitoridien" pour les femmes », oubliant d’autres territoires et sources de plaisir, comme le plaisir anal, « ni à essentialiser les femmes, en les définissant par leurs seuls organes génitaux ».La gynécologue souhaite enfin éviter « de tomber dans l’écueil de centrer la sexualité féminine sur le clitoris comme on a centré la sexualité masculine sur le pénis ». Elle appelle à se libérer des stéréotypes, des normes, et à « ouvrir les possibles ».Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 15.01.2021
    12 MB
    15:07
    Cover

    Jeanne d'Arc, icône « queer » ? La transidentité dans l'Histoire

    Bienvenue dans notre podcast « Tout Sexplique ». Dans ce nouvel épisode, on parle de genre, d’identité, d’histoire, de Jeanne d’Arc (v. 1412-1431), l’un des personnages les plus documentés du Moyen Age.La question du genre paraît très moderne. Mais si l’on remonte le temps, au Moyen Age, dans une société dominée par l’Église et la noblesse, pouvait-on changer de genre ? Pouvait-on naître fille et devenir chevalier, portant les armes ? Changer d’habits comme d’identité ?Ce sont les questions posées par Clovis Maillet, historien spécialiste des questions de genre au Moyen Age, dans son livre Les genres fluides, de Jeanne d’Arc aux saintes trans aux éditions Arkhé (19 euros). Il y révèle que des expériences de transidentité ne relèvent pas de l’histoire moderne.Dans cet entretien, à découvrir dans le lecteur audio ci-dessus, Clovis Maillet revient sur la notion de genre, d’identité, sur ce que cela représente à l’époque médiévale. Il répond aussi aux interrogations à propos les éventuels anachronismes et choix militant des notions utilisées.L’historien évoque par ailleurs Jeanne d’Arc, « la Pucelle ». Un personnage à qui l’on reprocha, lors de son procès, de porter au quotidien des habits d’homme, notamment lorsqu’elle communiait. Une pratique condamnée par ses juges. Mais cette accusation sera balayée lors de son procès de réhabilitation, après sa mort.Clovis Maillet rappelle enfin que Jeanne d’Arc du XVe siècle, « prophétesse » et non sainte, est bien différente de celle dont on se dispute l’héritage au XXe siècle. celle disputée au XXe siècle par les droites, une partie de la gauche, et elle est perçue par des militants de la transidentité comme une icône « queer ».Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 08.01.2021
    12 MB
    15:02
    Cover

    Pénis blessé, les signes qui doivent vous inciter à consulter

    Bringuebalant, oisif ou intrépide, élastique, virant à gauche ou à droite, fort et fragile, sensible aux émotions, le pénis connaît une folle vie. Et comme toute autre partie du corps, l’organe génital peut être blessé. A la suite d’un coup, d’une coupure, d’un accident...On respire, on dédramatise, et on parle aujourd’hui des signes qui doivent vous inciter à consulter. Le docteur Marc Galiano, médecin urologue, andrologue et chirurgien a publié, avec Rica Etienne, Mon sexe et moi ( éditions Marabout 17,90 euros). Un ouvrage présenté comme « un manuel pour comprendre et réparer son pénis ».Analyser la blessure et la douleurDans cette émission, le docteur Galiano évoque plusieurs cas et signes qui doivent alerter, et la réponse à apporter. Le médecin détaille notamment l’érosion, voire la rupture du frein, blessures très communes.Il évoque aussi les situations du prépuce (la petite peau qui recouvre le bout du pénis, le gland) coincé en position basse, ou encore l’érection de plus de quatre heures en l’absence de stimulation sexuelle et sans prise de drogues.Des médicaments, voire la chirurgie pour guérir ou réparerIl revient aussi sur la verge qui «craque» après un « faux pas du coït ». Avant de parler de la douleur violente qui survient au niveau du pubis lors d’un rapport fougueux, alors que la verge a été baissée brutalement sur le côté ou le bas. Cela peut être une élongation, une tendinite, voire une rupture des ligaments.Le médecin rappelle enfin d’éviter la panique et analyser la blessure et sa douleur pour consulter la personne qui peut aider. Cela peut être le médecin généraliste, l’urologue, voire, en dernier cas, les urgences.«Tout Sexplique» est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l'appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site.Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 01.01.2021
    9 MB
    11:36
    Cover

    L'abstinence sexuelle, subie ou désirée, souffrance ou liberté

    Dans notre podcast « Tout sexplique », on rencontre l’écrivaine Emmanuelle Richard, qui a publié son quatrième ouvrage, Les corps abstinents (Flammarion, 19 euros). Elle y évoque l'abstinence sexuelle, subie ou désirée, source de souffrance pour certains, d’émancipation ou de liberté pour d’autres.Dans cet ouvrage, elle mêle son expérience d’abstinente sexuelle pendant cinq ans avec 37 témoignages d’hommes et de femmes qui n’ont pas ou plus de sexualité partagée.Ces témoins évoquent les nombreuses raisons qui les ont mené à un arrêt de la pratique du sexe ensemble. Certains le vivent bien, évoquant « une source de prise de pouvoir et d’émancipation ». D’autres parlent au contraire de « souffrances ».Dans cet épisode, on parle avec Emmanuelle Richard sur ce qu’est l’abstinence sexuelle et les raisons de cette abstinence. Elle évoque l’absence du toucher et de tendresse partagée qui est souvent douloureuse, même pour celles et ceux qui vivent bien l’abstinence sexuelle. L'écrivaine appelle à se libérer des normes, et de «partitions genrées».«Tout Sexplique» est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l'appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site.Un podcast d'Anne-Laetitia Béraud See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 25.12.2020
    6 MB
    07:58
    Cover

    Pourquoi le plombier est «fondamental» dans la pornographie ?

    Pourquoi y a-t-il autant de plombiers dans les films pornographiques ? Pourquoi ce cliché de l’homme poilu passant au domicile de la bourgeoise fait-il fantasmer? Qu’est-ce que le plombier dans le porno révèle de notre perception de la sexualité et des rapports de classe ?Pour dévoiler les dessous du plombier, Michael Petkov Kleiner, ancien rédacteur en chef de Playboy France, a mené l'enquête auprès d'acteurs et une réalisatrice porno, un psychanalyste, un prof d'études de la pornographie « porn studies ».Le journaliste a publié Le rôle fondamental du plombier dans le porno, suivi de 9 autres enquêtes sexuelles, aux éditions Anne Carrière (18,50 euros).Clichés et réalités, stéréotypes de genre, de classe sociale, « pornutopie » et « regard féminin » dans le cinéma, vous en apprendrez plus dans cet entretien avec Michael Petkov-Kleiner...«Tout Sexplique» est le podcast sexualité et société de 20 Minutes. Si vous l'appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site.Un podcast d'Anne-Laetitia Béraud See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 18.12.2020
    8 MB
    10:10
    Cover

    Qu'est-ce que « l'orgasme thérapeutique» ?

    Pour notre rendez-vous Tout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, on s’entretient avec le sexothérapeute Alain Héril à propos de l'orgasme thérapeutique: quand le plaisir chasse la douleur. Alain Héril dévoile les bienfaits et les mystères de l'orgasme dans L'orgasme thérapeutique aux éditions Grancher (16 euros).Un livre dans lequel il a recueilli, notamment, des témoignages de personnes qui « utilisent » l’excitation sexuelle et la sensation de bien-être qui s’ensuit à des fins de soulagement de la douleur. Ce sont, par exemple, afin d’apaiser des douleurs articulaires, de migraine, ou des douleurs lors d’un accouchement, détaille Alain Héril.Une autre «utilisation» de l’orgasme, très courante, selon le sexologue, concerne la gestion du stress.Dans cet épisode, Alain Héril revient sur la définition de l'orgasme, les différences entre l'orgasme féminin et masculin et les effets thérapeutiques de cette sensation de bien-être.20 secondes de contexte« Minute Papillon ! » et «Tout Sexplique» sont des podcasts originaux de 20 Minutes. Si vous les appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site.Un podcast d'Anne-Laetitia Béraud See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 11.12.2020
    9 MB
    11:29
    Cover

    Le dysfonctionnement érectile et ses traitements, avec le médecin Michel Lenois

    Dans notre podcast Tout Sexplique, notre rendez-vous qui parle d’intimité, on accueille le docteur Michel Lenois pour évoquer les problèmes d’érection, ses possibles raisons, et ses solutions.Le médecin généraliste Michel Lenois est l’auteur de Le zizi, vous saurez tout sur cet organe mal connu ( Mango, 16,95 euros), ouvrage consacré au « 11e doigt », « cigare à moustache » et autres 124 petits noms donnés à cet organe.Sur le ton de l’humour et de la dédramatisation, sont délivrées nombre d’informations historiques, scientifiques et médicales, mais aussi des histoires farfelues et anecdotes cocasses. Dans cet épisode, Michel Lenois se penche sur ce moment, parfois douloureux ou angoissant, quand la raideur n’est plus. Quand l’homme n’arrive pas à bander, ou que son érection lui semble insatisfaisante pour, notamment, avoir un rapport sexuel.Psychologie, médicaments, voire « quincaillerie », le médecin détaille dans cet entretien, à écouter dans le lecteur ci-dessus, différentes causes et solutions pour remédier à l’état flasque de la verge. Le docteur Michel Lenois rappelle tout d’abord différentes causes aux troubles érectiles, d’origine psychique ou organique, par intoxication ou à cause de médicaments.Le docteur évoque ensuite différents traitements du dysfonctionnement érectile : les pilules Viagra, mondialement connues, et d’autres médicaments fonctionnant sur le même principe. A propos du vacuum, qui fonctionne avec une pompe provoquant un afflux de sang dans le pénis qui est ensuite bloqué grâce à un anneau de contention, Michel Lenois parle de « quincaillerie ».Michel Lenois rappelle qu’au cours de sa vie professionnelle comme médecin généraliste, des patients lui ont loué les injections intracaverneuses. Quant à la pose d’implants, indiqués en dernier ressort, le médecin rappelle notamment qu’ils peuvent être semi-rigides ou gonflables à l’aide d’une pompe située dans les bourses.Tout SexpliqueTout Sexplique est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre plateforme d’écoute préférée (Apple podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Acast, Podinstall, Podcast Addict…). Pour nous contacter : [email protected] podcast réalisé, produit et animé par Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 04.12.2020
    11 MB
    13:48
    Cover

    Manuel de survie sexuelle des parents, avec Flore Cherry

    Dans notre podcast Tout Sexplique, notre rendez-vous qui parle d’intimité, on rencontre Flore Cherry pour évoquer la vie de couple, pour évoquer la vie de couple, la sexualité après la naissance d’un enfant. Un événement le plus souvent heureux, mais qui bouleverse au plus profond de nous, de notre couple et de notre vie sexuelle. La journaliste spécialiste sexo Flore Cherry et l’illustratrice Guenièvre Suryous signent Guide de survie sexuelle des parents, aux éditions Tabou (9,90 euros). Un « guide » dans lequel sont posées des questions comme : « comment faire pour continuer à entretenir une relation d’amants quand on devient papa-maman ? », ou : « Comment continuer à se trouver archi-sexy même avec le temps, la fatigue et les mômes ? »Parent et amant ?Avant même la naissance, la période de grossesse peut être compliquée car l’entourage, voire des inconnus dans la rue, vont donner des conseils, pas toujours voulus, sur ce qu’il faut et ne faut pas faire. Une position à la fois déstabilisante et infantilisante qu’il faut repousser, souligne Flore Cherry.« Il faut savoir refuser dans une certaine mesure cette infantilisation et arriver à se faire confiance. Je pense que c’est nécessaire pour en arriver une sexualité épanouie. (…) Il faut vraiment être à l’affût de soi d’abord », commente-t-elle.« L’arrivée d’un enfant dans le couple catalyse tous les problèmes de sexualité ou tous les problèmes en général dans le couple. Par exemple, une baisse de libido (…) le rapport à ton corps », souligne Flore Cherry. Son conseil : prendre soin de soi, et surtout ne pas, dans la liste des « choses à faire », faire passer le monde entier et les tâches avant soi.Soi d’abord« Dans la hiérarchie, c’est votre enfant, puis juste après, c’est vous », rappelle-t-elle. « Une fois que vous vous kifferez à mort, là, peut-être, vous pourrez kiffer votre partenaire ». Le retour à une vie sexuelle dans le couple prend du temps, et notamment, si on le souhaite, des pratiques de pénétration.La spécialiste sexualité rappelle enfin qu’accepter d’être un être imparfait soulage de la pression sociale et individuelle. Et que la patience, la communication et l’acceptation de soi sont les clefs pour les nouveaux parents et amants.Anne-Laetitia Béraud«Tout Sexplique» est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l'appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 27.11.2020
    7 MB
    09:22
    Cover

    Sexualité: «le grand tabou» dans les cancers féminins

    Pour notre podcast Tout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, on s’entretient avec Isabelle Guyomarch, fondatrice et présidente du laboratoire Ozalys. Cette survivante d’un cancer du sein agressif est l’auteure de Combattante (Cherche-Midi, 17 euros). Un témoignage dans lequel elle raconte la maladie, et notamment « l’un des grands tabous du cancer gynécologique, l’intimité de la femme ».Dans cet entretien audio, Isabelle Guyomarch rappelle tout d’abord « 80 % des cancers du sein sont hormono-dépendants et la prévention de la récidive du cancer passe par la prescription d’un traitement d’hormonothérapie », c’est-à-dire un traitement, le plus souvent médicamenteux, qui consiste à empêcher l’action stimulante des hormones féminines sur les cellules cancéreuses.Traitements et ménopause brutaleOr, ces traitements agissent sur la sphère urogénitale, et notamment les muqueuses vulvo-vaginales, qui s’affinent et s’assèchent car elles ne reçoivent plus d’œstrogènes et de progestérone.Traitements et ménopause brutaleLa conséquence : sans hormones, survient une ménopause brutale, avec des « conséquences parfois lourdes, de l’incontinence urinaire et aux problèmes de sexualité », souligne-t-elle dans cet ouvrage. Ces femmes peuvent connaître des douleurs à la pénétration, quand elles gardent une vie sexuelle.Pour les femmes ménopausées, il existe des traitements hormonaux de substitution, mais ils sont décriés par des spécialistes. La conséquence : « La femme qui souhaite conserver son plaisir le fait avec peur et culpabilité », dénonce-t-elle. « Après avoir lutté pour survivre et parfois perdu une part de notre féminité, nous sommes donc condamnées à l’absence de sexualité épanouie », ajoute Isabelle Guyomarch.Une « condamnation à l’absence de sexualité épanouie »Isabelle Guyomarch milite pour une technique de laser permettant une restauration de la muqueuse vaginale, « une opération qui a sauvé [sa] féminité », affirme-t-elle dans son ouvrage. Dans cet épisode, elle appelle à un remboursement de ce traitement aujourd’hui très coûteux. Car, selon Isabelle Guyomarch, outre le confort sexuel, cette technique de laser vaginal réduit d’éventuelles infections à répétition, l’arrêt des traitements, voire la dépression.A propos de l'hormonothérapie, qui peut être mal supportée, elle affirme que « souvent, la cause de l’arrêt des traitements d’hormonothérapie, c’est une cause gynécologique ». « Je qualifie cela d’enjeu de santé publique [qui va au-delà de la sexualité]. Aider les femmes à supporter [les traitements] et à être observantes, c’est un enjeu de santé publique, et il y a des moyens, alors qu’il n’y avait rien il y a quelques années. »Sexualité, santé publiqueAlors que les hommes ayant souffert d’un cancer de la prostate se voient prescrire et rembourser du Viagra, Isabelle Guyomarch estime que « pour les femmes… Rien. Il s’agit pour moi d’une injustice fondamentale. Notre sexualité ne se voit pas et notre plaisir est encore tabou ». Dans cette interview, elle déplore :« la recherche sur le plaisir féminin et la sexualité féminine [pour les survivantes de cancer] est réduite à néant ».Elle suppose à propos de cette absence de recherche sur le plaisir féminin. « Il y a un tabou. La sexualité féminine se borne, dans l’esprit général, à une pénétration. Et que si on facilite la pénétration avec un lubrifiant, tout va très bien. Mais cela ne suffit pas. Il faut des traitements bien plus aboutis que de simples lubrifiants, surtout dans ces situations de ménopause intense [engendrée par les traitements contre le... See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 20.11.2020
    12 MB
    12:32
    Cover

    Le sexe dessiné selon Simon Frankart, de Petites Luxures

    Pour ce nouvel épisode deTout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, on s’entretient avec Simon Frankart, créateur du compte de « dessins d’intimité » Petites Luxures, suivi sur Instagram par 1,3 million d’abonnés, et qui a depuis élargi son terrain de jeu aux installations, livres, vêtements et divers objets.Un nouvel ouvrage, le Diascope Petites Luxures est sorti récemment aux éditions Hoëbeke (20 euros). Dans ce livre-objet, on retrouve l’essence de l’œuvre de Simon Frankart: quelques lignes noires, du blanc, mais aussi un œilleton au centre par lequel on découvre, ou plutôt imagine une histoire érotico-poétique.Que dessiner face à la censure ? Comment créer un dessin « intime », érotique, quelle différence avec le dessin pornographique ? Quels choix, quand on dessine, pour suggérer la passion ou le coquin ? Que révéler des corps ? Comment composer avec la censure du réseau social américain, où placer le curseur avec son public ? Comment interroge-t-on les normes ? Quid du poil ? On parle de tout cela avec Simon Frankart dans cet épisode, à écouter dans le lecteur ci-dessus.Simon Frankart révèle tout d’abord les dessous du nom « diascope », puis les différences entre dessin intime et pornographique. Il revient ensuite sur les contraintes du réseau social Instagram, qu’il utilise encore pour donner à voir son travail.Suggérer plutôt que révéler ?Le graphiste rappelle que certains de ses dessins explicites ont été mal reçus par une partie de son public. Une réaction qu’il accepte. « Un dessin trop marqué sur certaines parties du corps, une scène un peu ‘trash’, ça devient ce que je ne veux pas. Ce que j’aime, c’est qu’on puisse regarder mes dessins sans être choqué, et après coup se dire : ‘ah oui, mais là, ils sont trois dans le lit’… ».Il insiste sur la place de l’imaginaire pour s’approprier une histoire de sexe. « La partie excitante [de cette histoire], ce sont les lecteurs qui se la font eux-mêmes », affirme-t-il.Simon Frankart évoque par ailleurs sa manière « féminine » de dessiner ses œuvres, et son lectorat plutôt féminin. Il rappelle aussi l’histoire de son logo, « une main, dans un cœur, dont deux doigts entrent dans un interstice », avant d’évoquer la place du poil dans ses dessins.Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 13.11.2020
    12 MB
    12:52
    Cover

    Qu'est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques SOPK ?

    Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques, le SPOK ? Pour notre rendez-vous Tout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, on s’entretient avec Kelly Martin, fondatrice de l’association Esp’OPK.Trouble hormonal fréquent chez les femmes en âge de procréer, entre une femme sur sept à une femme sur dix en souffre, rapporte Kelly Martin. Ce syndrome représente la première cause d’infertilité féminine dans le monde. Il peut aussi entraîner des complications cardiovasculaires et métaboliques, comme le diabète.Quelles difficultés pour la vie sexuelle ?Si aujourd’hui, il n’y a pas de traitement spécifique au SPOK, l’espoir et la recherche cependant avancent.Souffrant de ce syndrome, un peu perdue par le manque d’informations, Kelly Martin a fondé l’association Esp’OPK en novembre 2018 pour faire découvrir ce syndrome, répondre aux questions et centraliser les ressources de praticiens.Dans cet épisode, elle revient sur son histoire personnelle, les signes du SPOK, le diagnostic. Elle rappelle les origines mal connues et multifactorielles de la maladie.SPOK et infertilité ?Kelly Martin évoque aussi les éventuelles difficultés rencontrées dans la vie sexuelle des personnes qui souffrent de ce mal. Elle rappelle enfin l’éventuelle complexité d’envisager et mener une grossesse avec le SPOK.20 secondes de contexte «Tout Sexplique » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site. Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus
  • 12.11.2020
    10 MB
    13:02
    Cover

    Une histoire du sexe, de l'Afrique à l'Asie, avec Philippe Brenot, psychiatre et anthropologue

    Bienvenue dans Tout Sexplique, le podcast de 20 Minutes qui parle de sensualité, de sexualité, de culture et d'identité.Pour ce premier épisode, entretien avec Philippe Brunot, médecin psychiatre, anthropologue, directeur des enseignements de sexologie à l’université de Paris. Il publie avec Laetitia Coryn L’incroyable histoire du sexe, Livre II, de l’Afrique à l’Asie (Les Arènes BD,20 euros).La sexualité, un fait culturelAprès avoir révélé l’histoire de la sexualité en Occident dans un premier volume, cet ouvrage mène l’exploration au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Quelle histoire de la sensualité et de la sexualité dans les cultures extra-occidentales ? Quelles règles, pratiques, tabous en vigueur dans le Japon au VIIIe siècle, au Moyen-Orient au IXe siècle ou l’Inde médiévale ? Que révèlent de leur culture les recueils du Kamasutra ou Les Mille-et-une Nuits ?Dans cet entretien, Philippe Brenot évoque tout d’abord la sexualité comme fait culturel, non naturel. Dans les sociétés humaines, la sexualité est réglementée par des lois et des coutumes, modelée par l’évolution des mœurs.Une domination de la femme procréatriceLe prof et médecin revient ensuite sur la diversité et la liberté de certaines franges les plus aisées de la société, en Afrique ou en Asie par exemple. Si certaines sociétés paraissent plus libres à certains égards, connaissent-elles aujourd’hui plus de liberté ou de répression ?Il est aussi question de la place de la femme : Pourquoi est-elle, partout et systématiquement, dominée ? Qu’est-ce que le passage d’une société matrilinéaire, qui repose sur l'ascendance maternelle, à celle patriarcale, a produit sur les femmes ?Tout SexpliqueTout Sexplique est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre plateforme d’écoute préférée (Apple podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Acast, Podinstall, Podcast Addict…)Pour nous contacter : [email protected] podcast réalisé, produit et animé par Anne-Laetitia BéraudCrédit son: « The Vendetta » Stefan Kartenberg 2018 - Creative Commons – Ccmixter.org See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    ...plus