Cover

INSPIRE par The Woman Society

Une série d'interviews bi-mensuelles dans lesquelles je recevrai des femmes de tout horizon, qui souhaitent se confier sur différents sujets de notre société, afin de faire partager leur expérience de vie personnelle & professionnelle.

Tous les épisodes

  • 11.01.2021
    45 MB
    47:27
    Cover

    Ep #9 Alexandra | A la découverte de soi

    Mon invitée fait partie de ces femmes, qui un jour réalisent que leur vie n’est finalement pas celle à laquelle elle aspirait. Alexandra est une petite fille modéle, qui rêve de chanter et comme une petite fille doit rester discrète et bien travailler, c’est ce qu’elle fera jusqu’à la vingtaine. Elle chantera donc en cachette la première moitié de sa vie. Mais la passion est plus forte que tout et prend le pas sur la bienséance, et elle devient alors une chanteuse accomplie jusqu’à jouer dans la comédie musicale les dix commandements . Puis arrive le mariage, la maternité, les obligations, les aléas de la vie et Alexandra s’oublie peu à peu. A l' aube de ses 40 ans elle décide d’enfin assumer qui elle, une mère épanouie, une artiste, une hypersensible, et surtout une femme indépendante qui a réussi à enfin faire tomber les barrières et les fausses croyances. Elle nous raconte aujourd’hui comment après une longue introspection elle s’est enfin trouvée. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Quant à moi, je suis joignable à tout moment pour vos commentaires, suggestions et autres sur les réseaux suivants: Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou Vous pouvez également me joindre via mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected] Et surtout, si vous voulez m'aider, n'hésitez pas à noter le podcast sur Apple podcast ou Itunes!

    ...plus
  • 03.01.2021
    26 MB
    27:31
    Cover

    Ep #8 Elise Boghossian | Warrior de notre époque

    Elise Boghossian: Warrior de notre époque « Les maux dont on souffre ont parfois une résonance bien plus lointaine que ce qu’on leur accorde » Petite-fille de survivants du génocide arménien, Elise est experte en traitement de la douleur. Elle a toujours su que sa mission de vie était d’aider. Aider les victimes collatérales du terrorisme , qui sont le plus souvent les femmes et les enfants. Via son ONG Eliscare, elle fournit une aide médicale d’urgence aux populations civiles vivant en zones de conflits tel que l’Irak, la Syrie, l’Arménie, la Jordanie ou encore l’Éthiopie en fondant des centres de survivants, des cliniques mobiles ou fixe ou encore des écoles. Comme elle le dit si justement, « j’aurais pu choisir une vie, un karma plus léger, loin de la confrontation, du pouvoir de la guerre et de l’argent » mais « notre mémoire indicible conditionne les choix que l’on fait ou pas » et l’envie de comprendre et d’agir prend le dessus. Grâce aux actions d’Elisecare, 100 000 personnes ont déjà pu être soignées en Irak. Elise nous raconte également comment elle s’adapte à chaque environnement afin de pouvoir faire correctement son travail et être acceptée, en tant que femme, dans des pays où elles ne reçoivent malheureusement aucune considération et sont mal-traitées, battues, violées, enlevées. En vous rendant sur elisecare.org vous pourrez faire un don afin de contribuer aux actions de l’ONG et/ou, parrainer un orphelin en Arménie. Et si vous désirez en savoir plus sur l'histoire d'Elise, n'hésitez pas à vous procurer son livre « Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver » (éd. Robert Laffont). -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Quant à moi, je suis joignable à tout moment pour vos commentaires, suggestions et autres sur les réseaux suivants: Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou Vous pouvez également me joindre via mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected] surtout, si vous voulez m'aider, n'hésitez pas à noter le podcast sur Apple podcast ou Itunes!

    ...plus
  • 23.12.2020
    5 MB
    05:21
    Cover

    Minipisode | Retour sur l'année 2020

    Un épisode en solo de 5 minutes dans lequel je parle sans filtre de mes coups de gueule au quotidien!Aujourd'hui, je reviens, mois par mois et avec auto-dérision sur cette année si spéciale. Famille, travail, Covid, confinement, politique. Tout y passeEt vous? Qu'avez-vous tiré de cette année 2020? En attendant, je vous souhaite un joyeux Noël et une Belle Année 2021!Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et n'hésitez pas à me contacter! Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou Vous pouvez également me joindre via mon site www.thewomansociety.fr

    ...plus
  • 07.12.2020
    40 MB
    42:29
    Cover

    Ep #7: Chloé Sabban & Mélody Madar | CEO & co-fondatrices des Eclaireuses et C'est qui la Boss?

    On est plein hiver, il fait droit et le manque de motivation se fait ressentir. C’est pourquoi je recoin suajourd’hui 2 femmes qui bosseront à coup sûre votre fin d’année j’ai nommé Chloé et Melody, les co-fondatrices du célèbre Média Les éclaireuses et de « C’est qui la boss ». Ces 2 amis d’enfance se rendent rapidement compte qu’il faut créer un média adapté aux jeunes femmes de notre génération auquel elles pourrait enfin s’identifier, sur mobile et sur les réseaux! Elles créent donc les éclaireuses en 2014, et c’est après beaucoup de travail et de persévérance que leur communauté compte aujourd’hui plus 6 millions de d’abonnées friandes de conseils beauté, bien-être ou mode. Leur mantra est celui de Mark twain ? Elles ne savaient pas que ct impossible alors elles l’ont fait. Mélody et Chloé sont engagées auprès de l'association La Maison des femmes de Saint-Denis. Elles répondent aux questions des membres de leur communauté : carrières, famille, motivation, confiance en soir. Et nous livrent tous leurs conseils dans ce 7ème épisode d’Inspire

    ...plus
  • 22.11.2020
    54 MB
    56:36
    Cover

    Ep #6: Conversation avec le Dr Frédéric Chiche | Chirurgien Gynécologue Obstétricien

    Aujourd’hui j’ai le plaisir d’interviewer le premier homme d’inspire, le Docteur Frederic Chiche. Comme je vous le disais, ici même les hommes parlent des femmes. Et ça tombe bien puisque le docteur Chiche, les femmes il les connait très bien puisqu’il est chirurgien gynécologue obstétricien. En 25 ans de carrière, il a reçu des dizaines de milliers de femmes en consultation. Pourquoi je l’ai choisi? Car c’est tout simplement mon gynécologue et que notre histoire patiente/soignant est assez spéciale. En effet, il me suivait lors de ma seconde grossesse lorsque l’on a appris que ma mère était atteinte d’un cancer du sein stade 4 métastasé. C’est lui qui l’a prise en charge et l’a orientée vers les meilleurs spécialistes, tout en veillant à ce qu’après une tel choc, ma grossesse se déroule pour le mieux. En bref, Frederic est un médecin hors-pair, qui écoute les femmes. Pour moi c’est un féministe qui s’ignore. et vous en aurez largement la preuve en l’entendant parler de consentement, de la prise en charge des patientes, et d’endométriose. C’est parti pour 55 minutes du parcours du médecin des femmes.Le Docteur Chiche exerce à l'hôpital Américain de Paris, ainsi qu'à Clinique de l'Estree - Elsan à Stains.

    ...plus
  • 09.11.2020
    41 MB
    43:44
    Cover

    Ep #5 Johanna : Faire de sa passion un business à succès

    Pour contacter et suivre Les Jardins de Nana, rendez-vous sur Instagram @lesjardinsdenana La pétillante et énergisante Johanna est une femme qui s’assume, qui est tout d’abord honnête envers elle même et les autres. A 41 ans elle a réussi à transformer sa passion pour la beauté en une entreprise florissante où tout le gratin des influenceuses parisiennes se rend pour profiter de ses innovations en terme d’esthétique et de soins. Dans cette épisode on parlera de trouver sa place au sein de la société. De l’importance du soutien familial dans son épanouissement personnel et professionnel. On discutera aussi de sa vie de mom preneur et de sa gestion authentique des réseaux sociaux. Bienvenue dans le quotidien à 100 à l’heure de Johanna! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et n'hésitez pas à me contacter! Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou Vous pouvez également me joindre via mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected]

    ...plus
  • 05.11.2020
    3 MB
    04:05
    Cover

    MiniPisode | spécial confinement : Non je ne redeviendrai une Desperate Housewife!

    Je vous présente les Mini-Pisodes. De courts textes qui sortent du coeur et qui sont souvent des petits coups de gueule personnels où de nombreuses femmes se retrouvent. Aujourd'hui je parle de mon expérience du 1er confinement et des erreurs à ne pas refaire... Il y a à présent 7 mois, je me transformais bien malgré moi en Bree Van de Kamp. Le Coronavirus était là, il fallait se cacher, c’était la guerre. Plus de travail, les enfants à la maison. Je passais donc en mode Survivor. Ma famille avant tout. La santé avant tout. Oublier le monde extérieur, s’oublier soi-même. De Mars à Mai 2020, ma boîte mail professionnelle et moi-même avons fait un break au profit d’une infidélité pour mon Thermomix. Mon let’motiv est devenu du jour au lendemain: “où trouver de la farine ?” Il fut question de première nécessité. Nourrir le chef de meute et les louveteaux. Ouvrir des paquets de yaourts sans les toucher, les purifier à coup de lingettes désinfectantes ( y en aura-t-il à la pharmacie? Ai-je le droit de rentrer dans la pharmacie? NON | “Chérie, mets ton écharpe autour du cou, tes gants et prends la spatule en bois pour appuyer sur le bouton de l’ascenseur, et si tu y arrives essaies de ne pas trop respirer”) En deux mois, j’ai appris à faire des cakes et du pain à coup de “Maman tu t’améliores ! “ . J’ai monté 60 plateaux repas à mon époux entre 2 de ses conf-calls. J’ai dépensé 880 Euros en facetime/psy. J’ai pris 60 bains à 21h pour ne pas sombrer après l’arrêt soudain de Demain nous appartient, j’ai visionné des cours de gym diffusés en streaming live de New-York + whatsapp avec mon amie de Genève. J’ai fait BEAUCOUP de méditation. J’ai commencé un coaching pour faire bouger mon mindset. Je suis devenue incollable sur les statistiques Covid dans le monde, et la première fan du professeur Raoult (ça je le suis toujours). Mais surtout, j’ai CUISINE, et j’ai oublié que j’étais une entrepreneuse active. Je n’étais plus qu’une épouse et une maman. Je suis devenue BREE VAN DE KAMP. Et je n’ai pas aimé ça. Certaines femmes sont très heureuses d’être des femmes au foyer, au service de leur famille qu’elles gèrent d’une main de maître et d’ailleurs souvent comme une entreprise ! Je suis toujours très impressionnée par ces femmes. Mais je ne suis pas l’une d’elles. Oui j’aime les traditions, et je peux être parfois être aussi moderne que vieux-jeu. Mais là n’est pas la question et les faits son bien là: parce que mon mari fait tourner le foyer financièrement parlant, j’ai géré les enfants, et je l’ai laissé travailler. Heureusement d’ailleurs ! Et de toute façon je n’avais pas le choix. J’ai fait le choix il y a bien longtemps que tant que j’aurai des enfants en bas âge, ils passeraient avant mes ambitions professionnelles. Je n’irai pas dire que c’est de la faute des hommes, que mon mari aurait pu gérer les enfants. Non je ne le dirai pas, car mes revenus n’auraient pas pu subvenir aux besoins de ma famille. Donc aucune raison de lui en vouloir. Mais les faits sont là, et les chiffres aussi puisqu’une femme sur trois a vu son activité professionnelle s’arrêter (perte d’emploi, CDD non renouvelé, chômage partiel…). Enfin les femmes disposaient moins souvent d’une pièce à elles quand elle avaient la possibilité de continuer de travailler. J’ai vraiment souffert de ce confinement. Et rien que de devoir rentrer chez moi pour 21h (à noter que je ne sors qu’une fois par semaine maximum) je me sentais étouffée. Car l’idée de devoir m’oublier une seconde fois me hante. Je ne POURRAI pas revivre ça. Alors cette fois, j’ai décidé que je garderai du temps pour moi, pour mon activité car c’est VITAL. Je ferai sans doute des gâteaux, mais moins. Mais je m’organiserai pour continuer à faire marcher mon cerveau (qui après 2 mois sans activité était bien ramolli). J’ai appris que tout est une question de choix dans la vie. Et cette fois, je ferai de mon mieux.Si vous désirez me joindre pour en savoir plus ou tout simplement si vous jugez que votre histoire serait parfaite pour The Woman Society, vous pouvez me joindre via: Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected] Et si l'épisode vous a plu, n'hésitez pas à le noter sur Apple podcast!

    ...plus
  • 25.10.2020
    81 MB
    00:00
    Cover

    Ep #4 :"L'impact du sexisme sur les violences gynécologiques et obstétricales" de Coline Gineste

    J'ai longtemps hésité à aborder un sujet qui ne m'était pas familier. Puis au fur et à mesure du temps, je me suis rendue compte qu'il y avait toujours une femme de mon entourage, qui se sentait mal à l'aise lorsque le sujet des violences gynécologiques et obstétricales était abordé. Mais comment aborder ce sujet pour que tout le monde s'y intéresse? Sans mettre tous les soignants dans le même panier et en ayant plusieurs témoignages de femmes. C'est alors qu'une amie me propose d'interroger Coline, dont la thèse du master en éthique du soin porte sur "l'impact du sexime sur les violences gynécologiques et obstétricales". Pour étoffer ses propos, Coline crée un sondage sur " le sexisme en gynécologie". Elle obtiendra 12 000 réponses. Dans cet épisode, Coline nous parlera de violences verbales et physiques subies par les patientes, contraception, grossesse, accouchement, examen gynécologique et nous aborderons enfin les solutions qui pourraient être mises en place pour que certaines femmes ne se sentent plus traumatisées afin que lorsqu'elles auront besoin de se faire soigner, elles puissent se faire suivre sans avoir peur et en étant confiantes face aux soignants. Les références de cet épisode: Si vous désirez lire le mémoire de Coline, c'est ici: http://dante.univ-tlse2.fr/4379/ La joindre sur insta : @coline_mgd via son site: www.lazezette.com | Insta: la.zezette | Facebook: La zezette | Twitter @LaZezette2 Pour son mentor, Martin Wincler: http://www.martinwinckler.com/ Enfin si vous désirez me joindre pour en savoir plus ou tout simplement si vous jugez que votre histoire serait parfaite pour The Woman Society, vous pouvez me joindre via: Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamou mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected] Et si l'épisode vous a plu, n'hésitez pas à le noter sur Apple podcast!

    ...plus
  • 13.10.2020
    40 MB
    42:09
    Cover

    Ep #3 Jeanne Delafond: Etiothérapeute

    J'ai le plaisir de recevoir Jeanne Delafond qui est étiothérapeute. Pour contacter Jeanne si vous avez des questions sur son métier ou si vous désirez une consultation, vous pouvez la joindre à [email protected] L’éthiothérapie, qui m’a personnellement permis de rebondir suite aux épreuves de la vie à plusieurs reprises, est une science qui traite le problème de fond d’un symptôme. Elle est totalement complémentaire de la médecine moderne et mérite d’être bien plus connue. Grâce à cette médecine douce, Jeanne aide de nombreuses femmes qui trainent des traumatismes qui remontent parfois même à avant leur naissance et débloque des situations souvent inexpliquées par la médecine générale. On va parler du lien entre l’eprit et le corps, de femmes qui ont n’arrivaient pas à tomber enceinte malgré des examens médicaux totalement normaux, ou encore de la pression de la société sur les femmes trentenaires concernant leur vie personnelle. Références: Le docteur Patrick Latour et Jeanne Delafond ont publié en 2017 le Traité d'Etiothérapie - La puissance de nos mémoires - De la maladie à la thérapie En vente notamment sur la Fnac & Amazon ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux Instagram @the_womansociety Facebook @agathetws Linkedin @agathebenhamou Twitter @agathebenhamouVous pouvez également me joindre via mon site www.thewomansociety.fr ou par mail [email protected]

    ...plus
  • 29.09.2020
    41 MB
    42:46
    Cover

    Ep #2: Le Mentoring avec Sixtine Rose

    Sixtine rose est une jeune femme vive, hyperactive, tolérante de 24 ans que rien n'arrête. En quelques années elle a réussi à atteindre ses premiers objectifs de carrière très rapidement grâce à ses MENTORS qu'elle affectionne tant. Elle est aujourd'hui chargée de mission auprès du CEO de PRISMA MEDIA. L'engagement associatif représente aussi une part très importante de sa vie puisque l'entraide en est le maître-mot. Sa playlist favorite du moment (celle qu'elle se passe le matin avant de partir au travail se compose entre autre de: Una Rosa Blanca d'Ibrahim Maalouf et de la chanteuse Janie. Sa citation favorite? "Il n'y a pas de hasard dans les rencontres" de Paulo Coelho. Retrouvez toutes ses citations sur son compte twitter @sixtine_rose

    ...plus
  • 29.09.2020
    956 MB
    00:59
    Cover

    Trailer

    Qui suis-je? Que fais-je ? Tout est dans le TRAILER!

    ...plus
  • 29.09.2020
    41 MB
    43:00
    Cover

    Ep #1: Voyage autour de la terre avec Anna

    Anna est une jeune femme pétillante, inspirante qui du haut de ses 25 ans a déjà fait face à de nombreuses expériences de vie. En se confiant sur son enfance et son parcours de vie, elle nous conte comment toute jeune, elle en est arrivée à concrétiser son rêve: faire le tour du monde! Retrouvez toutes les sublimes du photo des voyages d'Anna sur son blog Capture This Place: https://capturethisplace.wordpress.com/

    ...plus